pier-349672_1280

« Ce que l’on fait tous les jours a plus d’importance que ce que l’on fait une fois de temps en temps »  – Gretchen Rubin

Tous le monde connais l’importance et la valeur des habitudes établies de manière durable.

La mise en place d’habitudes, de routines positives peut rendre votre vie meilleure et la puissance de la répétition vous permettra d’accomplir des résultats impressionnants dans le temps sans quasiment aucun d’effort.

Le plus dure pour tout le monde est de maintenir, voir de commencer à  mettre en place ces habitudes dont vous savez pertinemment qu’elles vous aiderons tout au long de votre chemin de vie et sur le long terme.

Vous avez déjà essayé, vous avez échoué à plusieurs reprises avant?

Chaque échec vous affecte, vous tire vers le bas, vous en avez marre et vous ne vous risquez même plus à entamer encore une autre nouvelle bonne résolution ( bonne, mais peut être irréaliste, utopiste?).

Je vous rassure je suis passé par là à de multiples reprises, jusqu’à ne plus faire aucun effort (ce que je mange/je bois, le sport, l’apparence, le boulot,…)

Je n’ai jamais été une personne rigoureuse, « carré » avec de très bonnes habitudes, j’étais envieux de ces personnes qui arrivent toujours à faire les bons choix au bon moment, ces personnes qui n’ont pas la « flemme », qui font du sport, qui savent ne pas faire trop d’excès alimentaires, ces personnes qui ne fument qu’une cigarette en soirée (ou encore mieux ceux qui ne fument pas), ces personnes qui se tiennent à faire du sport régulièrement…

Je me suis souvent considéré comme fainéant. Quand j’étais jeune, j’avais l’habitude de rester dans le lit le plus longtemps possible. Une fois devant la télé, je pouvais rester coller pendant des heures dans le canapé. Pourtant, le paradoxe est là j’étais aussi une personne WorkAddict, je travaillais 50 à 60 heures semaines.

En fait je faisais tout à l’extrême: soit je ne faisais rien, soit je le faisais à fond. Dans tous les cas, je finissais épuisé, écœuré, lassé ou démotivé par ce que j’avais entrepris et je me retrouvais à abandonner/arrêter cette chose qui ne me plaisait plus pour passer à une autre chose voir à un extrême inverse.

Cela vous dit peut être quelque chose:

  • Vous vous mettez à faire du sport comme un dingue pendant 2 mois | vous faites la loque dans le canapé pendant 6.
  • Vous faites un régime drastique pendant 1 mois | vous enchaînez les écarts et les excès en tout genre persuadé que seul ce qui est gras et bon et vous rend heureux.
  • Vous fumez comme un pompier pendant 6 mois persuadé que la vie est trop courte pour se priver et que de toute façon cela vous plait de fumer | vous arrêter de fumer ou essayez d’arrêter et vous vous mettez en tête d’avoir la vie la plus saine possible.
  • Vous enchaînez les cuites et les verres le soir avec ou sans amis pour vous accompagner | vous enchaînez les Perriers rondelles et ne touchez plus à une goutte d’alcool.
  • Vous travaillez 12 heures par jour, sans jamais décrocher pendant 3 ans | Vous rêvez tout à coup de devenir éleveur de chèvre dans le Larzac ou prof de sport agrégé (désolé pour le clicher, amis professeurs, je vous salue!)

Je crois que vous avez compris le tableau…

Puis il y a quelques temps j’ai pris conscience que cela ne pouvez plus durer et que tous mes problèmes étaient liés (cigarette, surpoids, manque de sport, à la limite du BurnOut au travail,…)

J’ai appris l’importance de mettre en place des routines, des choses mesurées, sans jamais être dans un extrême, de s’entraîner, d’encrer le changement dans la durée.

La règle des 21 jours

Règle simple: instaurez une habitude, à une fréquence qui vous convient sur le long terme. Tenez cette routine durant 21 jours. Faites le bilan du bénéfice que cette routine vous rapporte. Imaginez maintenant la projeter sur une vie entière, adaptez là si nécessaire et repartez au moins encore pour 21 jours. Passé cette double période, la routine doit être encrée en vous. Vous avez le droit à quelques écarts, mais revenez dessus systématiquement. Et surtout ne vivez pas ces petits écarts comme des échecs, mais comme des exceptions qui confirment les règles.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à mon cas.

…Donc petit à petit j’ai fais des essais, j’ai essayé de mettre en place de bonne habitudes (et surtout de les tenir).

Lors de mes précédents essais et échecs, Je n’arrivai vraiment jamais à tenir mes engagements de manière pérenne. Même quand je faisais attention à mon alimentation et que je faisais de l’exercice, malgré les résultat, j’ai petit à petit dévié de mes objectifs et laisser glissé mon comportement et les habitudes que je m’étais imposé.

Je n’en était pas conscient à l’époque mais j’ai perdu la foi en moi même et je me suis de nouveau laissé allé. J’ai manqué de discipline pour changer ma vie pour le  mieux.

Par la suite j’ai réalisé que mon objectif de développer des habitudes enviables et désirables était mauvais. J’admirais ces personnes qui paraissaient parfaites et je voulais juste les imiter, j’avancer vers des chimères et des objectifs inatteignables pour moi à l’époque avec l’état d’esprit par le quel j’abordait la problématique.

Après réflexion, mon problème était que je ne pouvais pas mettre en place ces habitudes sur le long terme tant que d’autres habitudes plus fondamentales n’étaient pas en place.
Je n’était pas assez motivé et concentré pour réellement garder ses habitudes. J’en suivais aveuglément d’autres sans vraiment connaitre quelle habitudes pourraient m’aider à soutenir mes buts.

Après avoir eu cette révélation, j’ai commencé à me concentrer sur d’autres sortes d’habitudes qui m’apportent maintenant de la réussite et sont dorénavant le fondement d’ambitions plus grandes.

sunset-174276_1280

1. Se donner un but par jour.

Il est si facile chaque jour de se faire distraire et embarqués dans les challenges et les obstacles courant de la vie. Pour produire des changements sur le long terme, qui réduisent les obstacles dans la vie, pourquoi ne pas mettre en place un petit engagement pour chaque jour, que vous pouvez facilement réaliser?

Vous pouvez le mettre dans votre calendrier, votre ToDoList (ou simplement vous faire une note « mentale »), la veille pensez à La Chose que vous voulez atteindre le jour suivant.
Imaginez vous la scène du lendemain. Promettez vous de faire quelque chose d’important pour vous (pas pour le boulot, pas pour quelqu’un par contrainte, pour vous ou pour quelqu’un d’autre par envie!)
Rendez le si « vif et présent » dans votre esprit que vous ne pourrez pas briser cette promesse que vous vous êtes faite.

Cela peut vraiment très bien marché, si vous avez remis à plus tard quelque chose depuis longtemps. Faite de cette promesse, votre principale intention pour le jour à venir.
Cela vous donnera la force de mener à bien cette activité et de faire terre les excuses habituelles.

2. Stimulez votre motivation quotidiennement.

Passer à l’action de manière effective et soutenue peut être un réel défis en soit.
Cela requière de la discipline, beaucoup de volonté et cela implique aussi de beaucoup trébucher. Mais une astuce que vous pouvez mettre en oeuvre chaque jour est de gonfler votre motivation.

En effet, vous pouvez facilement réveiller votre motivation par le simple fait d’être inspiré.

Et vous seriez surpris de comment cela est facile.

  1. Vous pouvez faire cela en planifiant votre journée chaque matin(de préférence juste après avoir ouvert les yeux) ce qui vous permettra de rester éveiller et proactif pour le reste de la journée.
  2. Lire des livres, écouter des podcast ou regarder des vidéos sur un chaîne YouTube sur un sujet qui vous passionne. Cela va vous booster mentalement et accroître votre énergie générale.

Comme déjà expliqué dans l’article sur la diète d’informations, je vous déconseille d’écouter l’actualité, la radio ou les infos qui ne vous apporterons que de mauvaises nouvelles, qui vous plomberons le moral. (mauvaises nouvelles ou polémiques, qui ne vous apporterons rien, seront hors de votre sphère d’influence (c’est à dire que quoi que vous fassiez, vous ne pourrez rien y changer) et surtout seront définitivement oubliés de tous sous 15 jours)).

Petit exercice en passant: Essayer de vous souvenir d’une chose s’étant passé dans l’actualité il y a 15 jours….

Vous ne vous en souvenez pas? vous ne vous en portez pourtant pas plus mal? alors arrêter de perdre du temps à suivre le fil d’actualité comme un chat qui déroule une pelote de laine et fini complètement désorienté et empêtrer dans un fil dont il n’arrive pas à se dépêtrer

Mais bon, revenons à nos moutons, donc je disais, que c’est podcast/livres/vidéos vous donnerons de l’énergie pour mener à bien:1. votre réalisation du jour.

Rappelez vous de la sensation qui apparaît et qui vous enflamme quand vous passez réellement à l’action. Vous pouvez faire que ça arrive chaque jour!

3. Faites seulement une chose.

Concentrez vous sur une seule tâche à la fois comme un antidote à la procrastination ou à l’improductive multitâche attitude. L’a priori et le préjugé ambiant est que l’on peut faire plus de choses en même temps et en moins de temps en étant multitâche et connecté. Ce que disent en réalité les études est bien différent.
être multitâche nuit gravement à la productivité . Votre esprit, masculin ou féminin n’est réellement capable de traité qu’une seule tâche à la fois.

Exercice: toutes les 3O minutes au boulot, arrêtez vous 30s et demandez vous est que je suis productif ? ou est ce que je suis occupé? est ce que je suis concentré sur une des 3 priorités que je me suis fixé pour ma journée de travail, ou est ce que je remplis mon temps en basculant, d’urgence en urgence, de mail en mail, d’interruptions en interruptions, de pause café en pause café?…

Avez vous déjà essayé de parler à quelqu’un par téléphone en regardant vos e-mail? je suis prêt à parier que vous n’arriviez pas à consacrer l’attention nécessaire et adéquate à l’une ou l’autre des activités.

Votre seule manière de gagner du temps quand vous avez une multitude de chose à faire est de mettre en place un système de gestion de tâche (articles à venir sur les systèmes de GTD: Getting Things Done: pour améliorer votre productivité et lutter contre le stress, la suractivité et les BurnOut).

Concentrez vous sur un projet, une tâche pour une courte période de temps. L’unité de demi heure ou de maximum une heure et idéal pour segmenter vos tâches (vos périodes de concentration /vos périodes d’interactions avec les autres).

Ce n’est pas perdre du temps que de se dévouer à 100% à quelque chose pendant une courte période de temps.

Moralité: segmentez votre travail en période de 30 à 60 minutes maximum.

Et si vous vous rendez compte :
1. Que vous vous faites distraire par quelque chose.
2. Que vous vous occupez, au lieu d’être productif.

Alors faites tout de suite un break, allez prendre l’air, un café, regardé 5 minutes au loin….

4. Posez vous des questions comme un enfant de quatre ans.

Les enfants rendent leur parents fous avec leur flots constant de questions. Ils veulent savoir tout, sur tout! Et il n’y a pas de questions stupides. Cela les aides à apprendre sur le monde et développer leur cerveau extrêmement rapidement.

Après un certain âge, les questions diminuent. Les enfants deviennent des adolescent qui veulent s’intégrer, donc au lieu de continuer à découvrir par eux-mêmes ce qui tourne autour d’eux, ils acceptent les règles et les habitudes rigides avec lesquelles il faut vivre. Et il est facile de rester à l’âge adulte. La pression de se conformer et de rester dans le moule, empêche la plupart d’entre nous de sortir de notre zone de confort et d’atteindre de nouveaux niveaux de consciences.

Vous aurez certainement du mal a reconsidérer les choses, à remettre en cause les idées et faits que vous aviez l’habitude de prendre pour acquis.

Et oui, vous allez avoir besoin de temps pour que cela devienne un automatisme d’examiner la validité de ce qui vous est présenté. Posez vous toujours la question:«Est -ce vrai?  » Ainsi vous ferez rapidement le tri entre la vérité et le reste et prendrez ainsi des décisions plus éclairées.

5. Donnez à votre cerveau de l’espace.

La plupart des activités ci-dessus, sont liées à l’esprit et la pensée et permettent votre développement personnel sur le long terme.

Cependant, trop de réflexion peut amener à toute sortes de problèmes, spécialement quand vous adoptez dans votre esprit un système d’alerte très sensible. Cela à pour effet de vous faire croire que vous êtes toujours dans une sorte de danger. Cela peut alors vous tirer dans une spirale négative.

Pour contrebalancer cela, essayez de vous ancrer dans le présent. Juste 5 minutes par jour, mettez votre cerveau au repos. A la place, observez ce qui se passe autour de vous, ressentez ce qui se passe dans votre corps. Pouvez vous ressentir ces picotements dans vos orteils ou votre cœur battre?

Ressentez la brise qui vient vous caresser la joue, le rayon de soleil qui vient vous éblouir, distingués les bruits dans des moments ou dans des endroits apparemment silencieux.

Cette technique s’apparente beaucoup à ce que l’on ressent quand on se retrouve absorbé dans un bon livre, quand l’auteur réussi à vous absorber par une description de l’instant. Une description qui vous donne l’impression de vivre quelque chose d’exceptionnelle, un peu comme dans les films, quand le cinéaste réussi à apporter à une situation banale, un regard et une attention particulière. C’est ça vivre l’instant présent qui fait qu’une pluie peut devenir un instant merveilleux!

La vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe c’est d’apprendre à danser sous la pluie

Sénèque

Nous donnons trop d’importance à constamment faire des choses, à tel point que nous oublions « d’être » et de vivre « l’instant présent » avec les gens qui nous entours, tel que nous somme, sans  jugement ou peut d’être différent.

Il a été démontré que mettre en sourdine l’esprit régulièrement réduit le stress et le bonheur à long terme.

En mettant vos  pensées de côté et se concentrant sur d’autres choses, vous vous sentiez plus calme et paisible , ce qui contribuera à votre bien -être global .

Alors Commencez à pratiquer  dès aujourd’hui!

Les bonnes habitudes sont pour la vie.

Les habitudes positives qui devraient être entretenues sont nombreuses.

Un certain nombre d’autres habitudes rendent certainement votre vie plus facile; une bonne routine du matin, un régime alimentaire sain et de l’exercice ou même de nettoyer et de ranger régulièrement votre espace de travail ou de vie.

Mais si vous vous efforcez à développer des habitudes , vous pourriez aussi bien commencer par celles qui vous permettre de  construire une dynamique autour .

Arrêtez de vous mettre en situation d’échec. Le travail sur les habitudes qui vous serviront de base pour tous les autres.

Il y a bien une raison que les gens disent , « La vie est trop courte .  » Je ne veux pas que vous vous réveillez un jour en vous rendant compte que vous avez perdu la moitié de votre vie avec essayer de mettre en place des habitudes qui ne fonctionnent pas pour vous.

Pense, grandis et  sois! C’est tout ce que dont vous avez réellement besoin.