Photo d'un paquet de cigarettes écrasé, de Sir. Jensen

Beaucoup de fumeurs, lorsqu’ils sont dans une démarche pour arrêter de fumer, commencent par se dirent, je vais d’abord réduire ma consommation petit à petit jusqu’à ne plus fumer du tout.

C’est l’une des pires méthode pour arrêter de fumer et voilà pourquoi:

L’une des raison pour laquelle il peut être si difficile d’arrêter de fumer, c’est que nous ne prenons pas le problème dans le bon sens et que nous utilisons un ensemble de méthodes qui en plus de ne pas fonctionner empirent le problème et l’addiction psychologique.

Je parle bien ici d’addiction psycologique, car c’est 90% du problème, la nicotine ne jouant qu’un rôle très mineur dans l’addiction à la cigarette! (Je détaillerai ce point dans un prochain article).

Pourquoi est-il contre productif de vouloir diminuer sa consommation de cigarette pour arrêter de fumer?

Lorsque l’on diminue sa consommation de cigarettes, l’intervalle de temps entre 2 cigarettes augmente. Admettons que l’on fume une cigarette par heure. Cette première cigarette consommée, l’effet d’apaisement crée par la nicotine va durer environ 30 minutes, passé ces 30 minutes, le manque de nicotine commence à se faire sentir.
Selon les fumeurs, cette durée est très variable mais conduit toujours à une autre cigarette.

Si maintenant ont augmente l’intervalle entre 2 cigarettes. Le manque devient grandissant, chaque cigarette est attendue avec impatience. Car tout ce qui est rare est précieux! Par ce mécanisme, au lieu de se déshabituer de la cigarette, on en fait quelque chose d’indispensable, de merveilleux, de salvateur!

Alors qu’a contrario le fumeur, qui enchaîne ces cigarettes, est conscient qu’elles n’ont pas bon goût, qu’elle n’apporte rien. 90% des cigarettes fumées le sont de manière automatique. Seule la première du matin et différente des autres. Et savez vous pourquoi cette cigarette, vous fait autant d’effets? parce que votre corps l’a attendue toute la nuit!

PhotoEnleverPansement

Arrêter de fumer, c’est comme les pansements, c’est d’un coup sec

Le plus simple en fait pour arrêter de fumer et de le faire d’un coup, avec une bonne préparation psychologique. C’est un peu comme enlever un pansement, il faut le faire vite et d’un coup sec!

Il est en fait plus facile d’arrêter de fumer lorsqu’on est un gros fumeur, que lorsque l’on ne fume que quelques cigarettes par jour…

Attention, mon propos n’est pas de dire que c’est moins nocif, c’est sûr qu’il faut mieux pour la santé, fumer le moins possible et surtout si possible ne pas fumer du tout. Pour autant je considère qu’il n’est pas plus difficile pour un gros fumeur d’arrêter de fumer bien au contraire…

A lire pour aller plus loin et arrêter de fumer!

Si vous êtes fumeur, je vous conseille vraiment ce livre que j’ai moi même utilisé pour arrêter de fumer.

Photo de la couverture du livre  de Allen Carr La Méthode Simple Pour En Finir Avec La CigaretteGrâce à ce livre vous déverrouillerai tous les blocages, le lavage de cerveau et l’addiction psychologique liés à la cigarette.

Une seule chose à faire, lire le livre jusqu’au bout, être ouvert d’esprit, fumer votre dernière cigarette et vous serez nous fumeur!

Il est aussi disponible dans toutes les librairies dans plusieurs éditions: « La méthode simple pour arrêter de fumer » d’Allen Carr

Photo by Sir. Jensen