Si comme moi, en ce moment, vous faites attention à votre poids, les repas en famille et entre amis peuvent être un véritable épreuve!

Comment affronter cette épreuve et en sortir gagnant(e)?

photos d'un repas de famille équilibré et gourmandDéjà se préparer à en profiter, sans culpabiliser. Tant que ça reste l’exception et non pas la règle, ça ne pose pas de problème!

De toute façon, sans écarts il est impossible de faire attention dans le temps et durablement! Donc la règle du jeu consiste à apprendre à faire des écarts et pas des sorties de route!

Cas N°1 : Vous jouez à domicile:

Si c’est vous qui recevez, vous avez toutes les cartes pour vous faire plaisir sans exploser tous les compteurs.

J’ai pratiqué l’exercice aujourd’hui et je suis plutôt fière du résultat.

L’apéritif

Pas de réception convivial sans apéro, on est d’accord! Pourtant il faut faire des choix stratégiques

Question boissons si ce n’est pas un sacrifice pour vous, le mieux est encore une boisson sans alcool.

Sinon, personnellement moi j’opterai plus pour:

  • Des bulles comme un crémant ou un  champagne car ils sont relativement peu sucré et se boivent en petite quantité (Je n’ai encore jamais vu quelqu’un se servir des pinthes de Moët & Chandon.
  • Un verre de vin rouge (des tanins, bon pour la santé avec modération, et relativement moins sucré que des alcools forts ou que des alcools qu’on boit en plus grande quantité comme la bière).

Bon après, comme on l’a dit plutôt, c’est un écart, donc il faut se faire plaisir, donc si vous avez vraiment envie d’un mojito, faites vous plaisir!

Pour l’accompagnement: Envoyez des légumes de toutes les couleurs!

Pour ne pas tomber dans le piège de l’apéritif à 2000 calories, mieux vaut limiter les cacahuètes et autres paquets de biscuits apéritifs.

Pour autant des milliers de possibilités s’offrent à vous et parmis les plus simples se trouve les légumes frais coupés:

  • Légumes: Radis, champignons de paris, carottes, concombres, choux-fleur, …
  • La petite sauce qui va bien, ma recette perso, c’est: échalote, moutarde à l’ancienne, sauce soja, vinaigre blanc, 1 cc d’huile d’olive, fromage blanc 0%, ciboulette, basilic! Hum… un délice!

L’entrée

Ce matin je me disais, une entrée c’est une bonne idée? ça va pas faire trop?

Du coup ma stratégie a été d’opter pour une entrée plutôt équilibrée dans l’idée de faire un plat plus léger…

J’ai opté pour:

  • Une salade! On commence par du vert! c’est bon ça!
  • Avec une micro part de quiche au thon, version light (crème 5%, peu de fromage)

Pour le plat

Viande blanche, féculent, légume.

Le choix du jour c’est porté sur:

  • cuisses de poulet à la moutarde (marinade de moutarde à l’ancienne préparé la veille).
  • Pomme de terre au four + réutilisation de la sauce de l’apéro.
  • Fenouil, méconnu mais tellement bon!
    Une recette imparable et extrêmement simple:
  1. émincer 1 fenouil et 1 oignon, sel, poivre, filet d’huile d’olive.
  2. 10 min au micro-onde, dans un plat avec un couvercle ou un film alimentaire.
  3. on mélange une fois, on repasse 10 min au micro-onde sans couvercle.

Le dessert:

Simplicité: une petite salade de fruits, une tarte aux pommes et un peu de mousse au chocolat pour les gourmands.

Cas N°2 : Vous allez au restaurant

Au restaurant, devant la carte, je remarque que je suis toujours tenté par le pire des choix (le plus copieux, le plus gras et le plus sucré)

Bon autant vous dire que je ne peux pas me laisser aller à mes pulsions…

Donc ma méthode: systématiquement prendre la solution du « moins pire » et éventuellement sauter le dessert et me contenter d’un café!

Et au final, je me rends compte que je passe de meilleurs repas, car:

  1. Je mange des choses dont je n’ai pas l’habitude et je fais des découvertes
  2. C’est souvent aussi bon que le choix que j’aurai fait initialement.
  3. Une fois repus, on est content de ne pas avoir craqué pour la solution la pire.

Petit conseil: Un resto le midi: optez systématiquement et sans vous poser la question pour le plat du jour. C’est souvent assez équilibré, frais et fait maison!

Cas N°3 : Vous êtes invités, chez des amis

C’est à mon sens le plus compliqué car on n’a pas trop le choix et surtout nos amis voulant se faire plaisir et nous faire plaisir, se lâchent sur les quantités et les choix des plats sont souvent loin du guide Weight-watcher.

Donc là, pas de miracle, il va falloir puiser dans notre volonté pour ne pas abuser du pire et par contre se lâcher sur tout ce qui est diététique!

La petite astuce pourrait être de se proposer pour ramener le dessert. Et paf, on case notre salade de fruit!

Et après? Que manger le soir et le lendemain?

Intuitivement, si on fait le constat d’un repas entre amis, c’est au final toujours un peu plus gras et sucré que nos habitudes alimentaires de la semaine.

Donc la bonne méthode et de faire une petite Detox en supprimant le gras et les sucres rapides le soir et le lendemain.

L’erreur à ne pas connaître et de sauter un repas, car au final, votre corps ce mettre en mode survie et stocker tout ce qu’il a déjà et tout ce qui rentera par la suite!

La conclusion d’un écart gagnant:

L’état d’esprit est fondamental! Ne culpabilisez pas et réjouissez vous d’avoir profité d’un bon moment avec les gens que vous aimez!

Ne vous pesez pas le lendemain, d’ailleurs comme je le disais dernièrement dans un précédent article, pour moi le meilleur moment est le vendredi matin.

Et vous, comment faites vous? Réagissez!

Personne ne détient la vérité absolu, alors n’hésitez pas à commenter cet article, à nous donner vos petites astuces ou carrément vos secrets perso!

Si vous voulez savoir si la méthode que je mets en place sur moi même est payante, suivez le blog et abonnez vous à la Newsletter!